Qui sommes-nous ?

Association pour la Protection et la Sauvegarde du Hérisson d’Europe

Nous sommes un groupe d’amis (vétérinaires, infirmières, fonctionnaires, ingénieurs, agriculteurs, professeurs d’écoles…) qui a décidé de ne pas rester les bras croisés devant la disparition du hérisson d’Europe de nos campagnes et de nos villes.

Depuis de nombreuses années, nous nous intéressons davantage à la préservation de la biodiversité qui nous entoure.

Nous prenons conscience que la nature et les animaux souffrent de plus en plus.

En France, chaque année, deux tiers de la population des hérissons disparaissent dans nos campagnes et ceci depuis plus de 20 ans. Chaque année, selon l’estimation récente du journal « Le Parisien » (16 avril 2017), 700 000 hérissons meurent écrasés ou victimes de pesticides, rotofils, tondeuses, prédateurs, empoisonnements, noyades dans les piscines, morsures de chiens, destructions de nids, feux de broussailles, emprisonnements dans des grillages et des filets ou braconnage pour consommation.

Une étude menée en 2012 par Pat Morris sur le Hérisson d’Europe, prouverait que le changement climatique affecte sa période d’hibernation et sa reproduction « L’âge, le sexe et la météo exercent une influence sur la période d’hibernation du Hérisson. Par exemple, les juvéniles peuvent rester pleinement actifs jusqu’en décembre, sans doute pour augmenter davantage leurs réserves de graisse afin d’assurer la survie lors de l’hibernation ultérieure.

De même, les femelles adultes qui ont eu des portées tardives, ou qui sont encore en lactation, devront se nourrir intensivement avant d’hiberner, ce qui les rendra plus actives que les mâles adultes. Une météo clémente peut aussi retarder l’entrée en hibernation des hérissons ou déclencher un réveil prématuré, phénomène qui a un impact sur les réserves de graisse et les temps de reproduction du Hérisson et qui affecte par conséquent la survie de l’espèce à long terme. » (MORRIS, 2012)

D’autres études (Richard Weigl, 2005) indiquent que la survie des hérissons est compromise. Leur espérance de vie de 10 ans (en captivité, on a même signalé une longévité de 14 ans) n’excède pas généralement 2 à 3 ans en milieu naturel à cause de l’activité humaine. Les hérissons qui passent l’hiver ont de bonnes chances de survivre trois ans et plus, mais chaque hibernation est une nouvelle épreuve. DEOM (1999) a quantifié l’espérance de vie sur une base statistique de 1 000 individus : à un an, il en reste 362 ; à deux ans : 252 ; à trois ans : 142 ; à quatre ans : 31 ; à cinq ans : 23 ; à six ans : 8 et zéro à sept ans !

Les défenseurs de la nature signalent également que l’espèce a été touchée par la perte de son habitat dans les campagnes, à cause d’une agriculture intensive et de l’utilisation de pesticides qui détruisent les haies et les prairies et réduisent les sources de nourriture des hérissons. Dans les zones urbaines, des jardins posent également des problèmes à ce mammifère : plus entretenus, ils sont plus pauvres en nourriture (insectes, lombrics…) et séparés par des clôtures et des murs infranchissables, ils rendent la nidification très difficile.

En conclusion, alors que les ancêtres des hérissons sont apparus il y a 60 millions d’années (Crétacé supérieur et Paléocène inférieur) et les hérissons sous leur forme actuelle, il y a 15 millions d’années (Miocène) donc bien avant les premiers hominidés, ils sont aujourd’hui menacés de disparition à cause de l’activité humaine.

Alors, que faire ?

Pour cette raison le 6 septembre 2017 nous avons décidé d’agir en créant Erinaceus (association loi 1901) pour mettre nos compétences au service des hérissons.

Très bientôt Erinaceus pourra proposer différents services (information, aide, expertise vétérinaire, accueil des animaux malades et réintroduction dans la nature entre autres) à tous ceux qui en auront besoin. Pour réaliser ce beau projet, nous aurons besoin de vous ! Des bénévoles, des experts, des nouveaux membres, des familles d’accueil… mais aussi du financement publique et privé.

Je vous invite à nous rejoindre et à vous approprier de ce projet. Partagez nos pages sur facebook et Twitter.

Ecrivez-nous ! Participez ! Rejoignez-nous !

Merci d’avance.

Mentions légales :

Association Erinaceus France
8 rue des Rosiers, 53480 Vaiges
4 rue de Bellevue, 72350 Saint-Denis-d’Orques
Téléphone : +33 6 60 32 32 23
Email : contact(@)erinaceus(.)fr
Association n° W532003573 / SIRET : 851 422 535 00019

Directeur de la publication : Manuel Lorenzo de Aguirre Sanchez
Certificat de capacité n° E-72/18-1 du 13/12/2018
Arrêté préfectoral d’ouverture d’établissement du 13/12/2018

Hébergeur : Infomaniak Network SA
Rue Eugène-Marziano 25, 1227 Genève, Suisse
Téléphone : +41 22 820 35 44
Email : contact(@)infomaniak(.)ch